Pourquoi une VAE plutôt qu’une Formation continue ou un Bilan de compétences ?

424 283 Samantha Vanderperre

Pour ces 3 dispositifs, il y a selon moi des points similaires. Ils portent davantage sur le fond que la forme. En effet, parmi les 3 formes, vous allez apprendre sur vous et vos méthodes, prendre du recul et évoluer.

Par contre, ces 3 projets se différencient par le but de chacun.

Voici ma synthèse :

Formation continue :

Être sur les « bancs de l’école », réviser, passer des examens pour des personnes qui sont déjà entrées dans la vie active.

Apprendre est la partie la plus importante du projet. Pour certains, ce peut être l’occasion d’approfondir leurs connaissances, de comparer plusieurs méthodes rencontrées au cours de leur expérience. Pour d’autres, il s’agit de toutes nouvelles connaissances dans le cadre d’une reconversion. Dans les 2 cas, avec votre maturité professionnelle, ce retour « en cours » est aussi un moment pour prendre du recul et développer votre évolution.

Bilan de compétences :

Être accompagné dans une démarche individuelle, intense mais courte. A raison d’environ 16 heures d’entretien, sa durée minimale est de 3 semaines, la maximale de 3 mois. L’objectif est de répondre à une question : trouver ou confirmer un projet professionnel.

Prendre du recul est la partie la plus importante du projet. Comme son nom l’indique il est question d’un bilan. Il porte certes sur vos savoirs et savoir-faire acquis mais s’ajoute ici une partie bien spécifique sur vos savoir-être. Elle se compose de différents tests de personnalité et d’un travail de recul sur vos qualités et aptitudes.

VAE :

Être accompagné pour obtenir un diplôme reconnu, en lien avec le niveau atteint de votre expérience, sans retour en formation, ni examen.

Même accompagné, c’est un projet très personnel. Vous êtes dans une posture pro active pour mener à bien ce projet. C’est vous qui allez dans un premier temps produire. Et de cette production, vous allez dans un second temps, prendre le recul nécessaire. C’est un dispositif entre la description et l’analyse. Certains parlent de « déconstruire, puis reconstruire » son expérience en fonction du diplôme.

Apprendre et prendre du recul se rejoignent. Dans le fond du process VAE, il y a en quelque sorte un peu de la formation continue et du bilan de compétences.

Vous allez réfléchir à la manière dont vous avez travaillé, la méthode que vous avez utilisée, les choix réalisés pour exercer une fonction… Parfois des candidats se documentent sur les matières du diplôme visé, font des recherches sur d’éventuelles autres méthodes, vérifient un terme « technique » utilisé, reviennent sur des formations internes effectuées, lisent des articles sur leur métier ou le secteur dans lequel ils exercent… Tout cette documentation et ce questionnement se rapprochent de l’apprentissage car ils sont davantage orientés vers le « théorique », que la pratique.

En VAE, vous allez présenter et expliquer vos réalisations, mais surtout établir un bilan de ces dernières. Vous argumentez sur ce que votre expérience vous a permis d’apprendre. Donc vous réalisez une prise de recul sur vos compétences, connaissances et aptitudes utilisées pour y parvenir. Vous faites le point et révélez par vous-même, vos acquis. C’est une phase très enrichissante de bilan sur vous-même.

Pour conclure,

ces 3 projets sont bien différents et poursuivent des buts distincts. Ils vont certes vous permettre d’apprendre, de prendre du recul et d’évoluer dans votre parcours, aussi la première étape est de bien clarifier vos besoins pour choisir celui qui vous convient le mieux.